Comment fait-on pour vaper ?

Une parodie et une parade à la clope.

La question peut paraître surprenante de prime abord. Et pourtant, ça n’a rien ni d’évident, ni de naturel. Certes, fumer s’est fait tout seul…

La vape permet un sevrage tabagique sans frustration. On garde une gestuelle assez proche de la cigarette et un apport de nicotine (au moins au début de la défume), élément central de l’addiction. Certaines personnes arrêtent net de fumer ; d’autres vapent et continuent de fumer tout en diminuant leur consommation. C’est une question de ressenti, d’adaptation à la vape.

 

Un apprentissage…

« Tirer » sur la vapoteuse n’est pas tout à fait pareil que tirer sur la clope. En effet, à l’inverse d’une cigarette classique, on doit aspirer doucement et plus longtemps (quelques secondes).

Selon le matériel, soit vous faites une impulsion sur le bouton marche/arrêt (switch) et dans la continuité, vous aspirez, soit vous laissez le doigt appuyé sur le bouton pendant toute la durée de l’aspiration. Concernant l’aspiration, il existe 2 techniques soit l’inhalation indirecte, soit directe.

Inhalation indirecte :

On aspire la vapeur en la gardant d’abord dans la bouche avant de la faire passer dans les poumons, un peu comme avec une clope. La production de vapeur est moindre qu’avec l’inhalation directe mais le rendu des saveurs est meilleur et l’autonomie de la batterie est davantage préservée. Cette technique est majoritairement utilisée dans le cadre de la défume.

Inhalation directe :

Là, on aspire la vapeur directement dans les poumons à l’instar de la chicha. On obtient un volume de vapeur plus conséquent. Cette pratique est plutôt réservée aux adeptes du cloud chasing (gros nuages).

À noter, que ces 2 types d’inhalation sont dépendants du matériel, des réglages de puissance et de résistance.

 

Conseils :

La vape demande un (temps d’) apprentissage. Ne soyez pas pressé.e.s. Il faut trouver le matériel, les arômes qui vous conviennent afin d’oublier le tabac fumé.

Vous aimerez aussi...

VOUS NE FUMEZ PLUS ! ?

 

Et si vous partagiez votre expérience ?

Demandez une publication de votre témoignage.

 

Il est précieux pour les personnes qui ont déjà arrêté de fumer afin de préserver leur motivation et il aide les futur.e.s défumeurs-euses à choisir leur nouvelle vie. 

 

     Merci pour eux-elles !