Réseau de Prévention des Addictions (RESPADD)

Une Association pour les établissements de santé

 Le RESPADD est une association à but non lucratif qui fédère plus de 600 établissements de santé (hôpitaux, cliniques, EHPAD, établissements médico-sociaux, etc.) engagés dans la prévention et la prise en charge des pratiques addictives ».

Respadd

    Fondé en 1996, par l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris et la Mutuelle Nationale des Hospitaliers (MNH), le RÉSeau de Prévention des ADDctions (RESPADD) était d’abord appelé le Réseau Hôpital Sans Tabac. Il s’agissait de favoriser la prévention et la prise en charge du tabagisme des personnels et des patients.

Ainsi, les établissements de santé, signataires de la charte « Hôpital Sans tabac » s’engageaient en faveur de la lutte contre le tabagisme dans leur structure.

En 2009 est né le RESPADD actuel avec pour mission d’informer, de sensibiliser, d’accompagner les établissements dans la prévention et la prise en charge de toutes les pratiques addictives.

Un réseau

     Le RESPADD est d’abord un réseau qui anime des conférences nationales et régionales sur différentes thématiques. De plus, il est à l’initiative du réseau européen des hôpitaux sans tabac.

Formateur

   En outre, le RESPADD est un organisme de formation agréé auprès des soignants et travailleurs sociaux. Il leur permet d’actualiser et de développer leurs connaissances des pratiques addictives.

respadd
©Respadd

Pour un accès direct au site, cliquer sur l’image.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

12 − quatre =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

COLLABORATION - PARTENARIAT

     Afin d’enrichir ce site dans l’intérêt commun, en tant qu’ « Acteurs de la défume« , n’hésitez pas à me contacter pour être répertorié ou pour toutes autres infos à mettre à disposition de tous !

Vous pouvez utiliser le formulaire de contact ou les réseaux sociaux (Twitter, Facebook…).

     Merci !